Jean-Claude KELLA


Jean-Claude Kella est né en 1945 à Toulon. Il se lance dans la délinquance dès l’adolescence et est condamné pour la première fois à dix-huit ans. Il rencontre Laurent Fiocconi et s’associe à lui pour une série de braquage. C’est en 1969 que le duo rencontre Francis le Belge qui souhaite investir dans le commerce de l’héroïne. Grâce à des contacts espagnols et à son talent pour les langue étrangère, Kella est mis en relation avec des mafieux américains. Ce sont les débuts de la French connection : Kella est chargé de mettre en relation les chimistes français, reconnus pour leur talent, et les réseaux américaines dont les moyens sont bien plus importants qu’en France. Un thonier de vingt mètres, le « Caprice des Temps » est équipé pour transporter les cargaisons de drogue sur l’Atlantique. Surveillés par la police, voyageant sans cesse sous de fausses identités, Fiocconi et Kella organisent le transfert de plusieurs milliers de kilos d’héroïne. S’il est arrêté par plusieurs reprises et libéré sous caution, à 25 ans, Kella est néanmoins condamné à neuf ans de prison qu’il passera au pénitencier d’Atlanta. Il sera de nouveau incarcéré en 1998 à 15 ans de prison pour une affaire de trafic de cannabis entre Maroc et France. Il sort de sa période de liberté conditionnelle en 2009 et mourra d’un cancer des poumons en 2014.  

En savoir plus

  • Les débuts de la French connection devant les caméras de Paris Match

FERMER

Newsletter

 

Nous publions environ une lettre par mois
Si vous êtes un professionnel du livre, vous pouvez
recevoir une newsletter spécifique à votre activité :

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos emails d'informations par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.