ROMAN

18,90 euros - 288 pages

Parution le 17/03/2016

ISBN 978-2-35887-124-2

COLLECTION
LITTÉRATURE

 

 

Le Chien arabe

Benoît SÉVERAC

Sergine Ollard est vétérinaire dans une clinique des Izards, à Toulouse. Une adolescente effrayée, Samia, lui demande d’examiner un des chiens que son frère aîné, Nourredine Ben Arfa, caïd du quartier, cache dans une cave d’immeuble. Le docteur découvre que le rottweiler sert de "mule", le ventre rempli de capsules de drogue : le petit caïd, en passe de devenir un trafiquant majeur, organise des convois de chiens passeurs. Mais il est aussi indicateur pour les stups de Toulouse et pour le renseignement intérieur dans ce quartier travaillé par l’islamisme radical, vivier pour des terroristes potentiels.

Seulement Sergine ignore tout de ce contexte : elle embarque le chien et l’examine à la clinique. La voici bientôt  malgré elle au milieu d’un combat entre deux camps rivaux qui veulent prendre le contrôle du trafic dans la cité et entre les conflits qui opposent les différents services de police qui cherchent à maintenir un semblant d'ordre dans le quartier.

ROMAN

18,90 euros - 288 pages

Parution le 17/03/2016

ISBN 978-2-35887-124-2

COLLECTION
LITTÉRATURE

L' Auteur

Benoît SÉVERAC

Benoît SÉVERAC

Benoît Séverac, est né en 1966 à Versailles, a grandi dans le Comminges profond, aux pieds des Pyrénées et est devenu toulousain à l’âge de 18 ans. Il a été tour à tour guitariste-chanteur dans un groupe punk, comédien amateur, travailleur agricole saisonnier, gardien de brebis sur le Larzac, restaurateur de monuments funéraires, vendeur de produits régionaux de luxe et de chambres « meublées » pour gros clients japonais, professeur de judo, photographe dans l’armée de l’air, serveur dans un restaurant italien en Angleterre, dégustateur de vins, conseiller municipal, président d’association périscolaire, clarinettiste dans un big band de jazz puis co-fondateur d’une fanfare rock-latino-jazz… Il compte bien que la liste ne s’arrêtera pas là. Il enseigne aujourd’hui l'anglais à l'école nationale vétérinaire de Toulouse ainsi qu’aux étudiants du Diplôme National d’Œnologie de Toulouse.
Quand il écrit, le noir est son genre de prédilection. Il publie à la fois des romans pour les adultes et de la littérature jeunesse aux éditions Syros.

Ce qu’en dit la presse

  • Benoît Séverac n’a pas son pareil pour plonger le lecteur dans une réalité terrible tout en le tenant en haleine tout au long des plus de trois cents pages de son roman. Le Chien arabe est un polar intelligent, bien écrit, aux personnages attachants et si proches de nous qu’on a l’impression de les connaître. C’est aussi un texte courageux. Car s’attaquer à ce genre de sujet par le biais de la fiction n’est pas donné à tout le monde. Une véritable réussite. On passe un bon moment tout en apprenant des choses. Le style est nerveux, sec, sans fioritures, les dialogues ciselés, le décor très bien campé, on y est. Et on se prend aussi d’empathie pour l’héroïne, Sergine. Ce n’est pas tous les jours qu’une vétérinaire se retrouve au premier plan d’un polar. Bref, une lecture obligatoire par les temps qui courent.
    Marc Fernandez - METRONEWS
  • Benoît Séverac écrit ici son meilleur livre, détaillant avec finesse un quartier laissé-pour-compte, brossant un portrait sombre, mais non dénué d’un certain espoir, de ceux qui l’habitent.
    Audrey Dubreuil - PAGE DES LIBRAIRES

FERMER

FERMER

Newsletter

 

Nous publions environ une lettre par mois
Si vous êtes un professionnel du livre, vous pouvez
recevoir une newsletter spécifique à votre activité :

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos emails d'informations par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.