DOCUMENT

19,90 euros - 624 pages

Parution le 26/01/2017

ISBN 978-2-35887-100-6

COLLECTION
DOCUMENTS

 

 

La Criminalité organisée en Israël

Serge DUMONT

Chaque semaine, on annonce des règlements de comptes : le crime organisé en Israël tue plus que l’activisme palestinien. Les organisations mafieuses israéliennes comptent parmi les plus violentes et les  moins connues.  Certaines se contentent d’opérer à l’intérieur de l’Etat hébreu et dans les pays voisins, mais d’autres se sont implantées en Europe de l’Est et de l’Ouest, dans les principales villes du continent américain, ainsi qu’en Afrique du Sud, en Australie et au Japon. Au début des années 1990, la mafia israélienne de New York traitait d’égal à égal avec ses homologues russe et sicilienne. Prostitution, blanchiment d'argent, racket, drogue, trafic d'armes, recel de biens volés, contrebande de diamants... les activités de ces clans sont nombreuses.

L’arrivée massive des juifs d’ex-URSS à partir de 1989 a drainé des criminels russes dans le pays, qui ont vu Israël comme un endroit idéal pour blanchir de l'argent grâce à la libre circulation des capitaux et à un système bancaire favorable. Le crime organisé russe s’est donc cherché une place dans un environnement déjà encombré par les Israéliens «de souche» et les Juifs d’Afrique du Nord arrivés après l’indépendance d’Israël dans les années 1950-1960. S’est ensuivie une guerre des gangs qui a éliminé beaucoup de mafieux délogés par les nouveaux venus. Les Arabes ont aussi commencé à s’imposer dans leurs quartiers. Ils sont les grands pourvoyeurs de prostituées en provenance de l’Est, acheminées, avec la complicité des bédouins du Sinaï, à travers la frontière égyptienne dans des conditions d’inhumanité dramatiques.

À travers et des révélations et des détails inédits, ce livre retrace l’histoire des mafieux « blancs et bleus » depuis 1948. Les sommes générées par le crime en Israël, avec ses ramifications à l’étranger, sont tellement importantes que la mafia israélienne est arrivée à corrompre des personnalités politiques. L’ancien ministre de l’Énergie, Gonen Segev, a ainsi été arrêté en tentant d’introduire en Israël des milliers de pilules d’ecstasy. Autant la police est efficace dans le combat contre l’activisme palestinien, autant elle semble désarmée face à un crime structuré militairement.

 

DOCUMENT

19,90 euros - 624 pages

Parution le 26/01/2017

ISBN 978-2-35887-100-6

COLLECTION
DOCUMENTS

L' Auteur

Serge DUMONT

Serge DUMONT

Israélien, Serge Dumont a été journaliste au Vif/L’Express (Bruxelles). Installé à Tel-Aviv depuis lors, il a collaboré au quotidien Maariv et à l’hebdomadaire Hanachim. Il est aujourd’hui correspondant permanent des quotidiens Le Soir (Bruxelles), Le Temps (Genève), La Voix du Nord (Lille) et collabore à Libération. En février 2011, lynché dans une rue du Caire par les partisans d’Hosni Moubarak alors qu’il couvrait le Printemps arabe, arrêté à deux reprises, détenu au secret par les services de sécurité égyptiens, il a été libéré grâce à la mobilisation des journaux auxquels il collabore ainsi que de la diplomatie européenne.

FERMER

Newsletter

 

Nous publions environ une lettre par mois
Si vous êtes un professionnel du livre, vous pouvez
recevoir une newsletter spécifique à votre activité :

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos emails d'informations par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.