ROMAN

16,90 euros - 176 pages

Parution le 13/04/2017

ISBN 978-2-35887-148-8

COLLECTION
LITTÉRATURE

 

 

Transsiberian Back to black

Andreï DORONINE  Traduit par Thierry Marignac

Sous cette référence au tube d’Amy Winehouse, douze récits situés dans le Saint-Pétersbourg d’aujourd’hui racontent la vie quotidienne tragi-comique d’un camé. Sans illusion. sans la moindre sentimentalité inutile, ces histoires en grande partie autobiographiques font de la grande ville du nord une métropole anonyme à la beauté lépreuse et dont les palais tant vantés cachent d’innombrables taudis.

Dès le premier chapitre, Dogs, Andreï, le héros, se dégotte un boulot en or, propre à lui assurer sa poudre : chauffeur pour chiens au service d’une clinique vétérinaire. Au gré des situations et de leur dérapage sans contrôle, notre anti-héros trouve des solutions inespérées pour se procurer de l’héroïne. Dans le chapitre Chaman, Andreï rencontre un dealer plutôt gentil qui lui fait crédit, mais qui a une fâcheuse tendance à sauter par la fenêtre quand sa famille, avec laquelle il vit, lui demande des comptes. La neige amortit les chutes, et Chaman s’en sort d’habitude sans dommages. Sauf le jour où la déneigeuse vient de passer. RIP Chaman.

Une douzaine de récits, noirs, tragiques et pleins d’humour nous brossent le portrait de la Russie d’aujourd’hui.

ROMAN

16,90 euros - 176 pages

Parution le 13/04/2017

ISBN 978-2-35887-148-8

COLLECTION
LITTÉRATURE

L' Auteur

Andreï DORONINE

Andreï DORONINE

Andreï Doronine, né en 1980,  habitant de Saint-Pétersbourg,  est un ancien toxicomane qui a publié les récits inspirés de ses expériences aux marges de la société dans Transsiberianback2black, en référence à un tube de la regrettée Amy Winehouse.  L’histoire des deux recueils est singulière : Doronine est l’époux de Olga Marquez,  chanteuse du groupe de pop (célèbre en Russie et en Ukraine) Oili Aili. Tandis qu’elle était en tournée, Doronine , en cure de désintoxication, se languissait de celle qu’il appelle sa « muse ». Il lui écrivait de longues missives évoquant sa vie de toxico. C’est sa femme qui persuada Doronine de publier ses récits, sur internet tout d’abord, et ensuite sur papier, comme le réclamèrent bientôt les lecteurs. Depuis, Doronine a parcouru la Russie pour présenter ses livres, du nord au sud et d’est en ouest. Le couple a un fils en bas âge.

Ce qu’en dit la presse

  • D'une cocasserie macabre quasi-carnavalesque, sinistre et envoutant, un coup de sonde redoutable dans la violence sociale de la Russie actuelle.
    FRANCE CULTURE
  • Histoires qui courent au paroxysme de l'extrême, crescendo, haletantes horriblement fascinantes et, souvent, à mourir de rire : une époustouflante nouveauté.
    Jérôme Leroy - CAUSEUR
  • Un petit bijou de noirceur, le récit tragicomique d'un camé rivalisant d'astuces pour obtenir sa dose quotidienne.
    LIBÉRATION
  • J'ai rarement autant ri à la lecture d'un texte violent et sordide.
    VICE

FERMER

Newsletter

 

Nous publions environ une lettre par mois
Si vous êtes un professionnel du livre, vous pouvez
recevoir une newsletter spécifique à votre activité :

En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir nos emails d'informations par courrier électronique et vous prenez connaissance de notre politique de confidentialité.